Avertir le modérateur

19/01/2015

D'une dictature à l'autre, les lendemains qui déchantent

Lorsque la France ne sera plus demain qu'une dictature irrationnelle, soumise à la vocifération, il ne restera plus dans le monde, pour ceux qui pourront fuir, qu'un triste choix entre quelques dictatures matérialistes. Aucun refuge terrestre pour une quelconque intelligence, pour un soupçon de philosophie, pour un ersatz de pensée. Nulle bibliothèque pour la liberté, nulle liberté d'expression, nulle expression dissidente, nulle beauté hors des rangs, hors des alignements de bottes à clous. Les moutons bêleront en silence, en attendant, souvent, la lame glisser sur leur gorge, pour les entraîner sur les rives d'un Styx sans passé, sans aval, sans fond. Le mot France aura lui-même disparu dans un sirocco pestilentiel, lettres souillées, lettres brisées.

Et les exilés ne seront plus que fantômes hagards, frileux et sans espoir.

Demain vient toujours plus vite que dans les pires présages.

09/06/2010

La connerie fait plus de bruit que la sagesse

Sisyphe-Angkor-Detail.JPGA quoi sert d'alerter "l'opinion publique" quand celle-ci est sourde.

Imaginons quelques instants tous ces intellectuels allemands qui en 1932 prévenaient leurs concitoyens des dangers du nazisme. Que ressentaient-ils devant l'aveuglement et la surdité de la majorité du pays...?

A quoi bon être clairvoyant...?

Les humains, comme les lemmings, suivent parfois le mouvement de l'histoire sous divers prétextes individuels, somme de tous les petits arrangements avec le droit, avec la démocratie, qui permet un jour à des illuminés ou à des incapables ("ou" non exclusif) de conduire un pays, un continent ou une planète à la catastrophe.

Pareillement, et pour exemple, que sont devenus les ingénieurs qui savaient que l'absence de prévention des risques dans l'exploitation pétrolière offshore pouvait conduire à un désastre...? Leur voix s'est-elle tue, étouffée, perdue dans le vent...?

Ah, toutes ces "divines surprises" qui surgissent du néant... "Ah, ben ça alors... J'aurais pas cru".

Le Professeur Jacob a souvent évoqué l'intelligence collective. Il avait raison, elle existe aussi.

Mais elle n'aura jamais la puissance de l'inconscience collective, source des plus grands cataclysmes.

Et dans cette perspective, tout un chacun aura apporté sa petite pierre d'insouciance, d'aveuglement ou de renoncement.

(Silence)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu