Avertir le modérateur

13/04/2016

Cher pauvre de moi

Solitude,Rembrandt,Altérité,SaisonsL'ermite ment. Il ne peut que mentir. Se mentir à lui-même.

La négation volontaire des autres, dans son absolutisme de pacotille, n'est qu'une forme d'estime des autres. L'humain est fabriqué dans ses gènes, programmé dans sa pauvre nature, pour vivre avec autrui, et non pour fuir le monde des hommes.

Il est loisible de vivre avec soi-même, en marge du groupe, en bordure de la société, aux portes du village, mais le lointain brouhaha de la foule, les vibrations de la masse des semblables, ne sont jamais loin, acouphènes ou empathie, bruitage ou doublage d'un film où le monologue reste à jamais cantonné.

Moi n'est pas grand chose sans les autres, sans cette armée de soi-même mal fichus, gueulant et étranges.

Feuille morte est le seul destin offert en se décrochant de l'arbre, à l'automne ou dans un hiver qui s'étire... Dans un hiver qui se moque.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu